Imprimer cette page en utilisant la fonction Imprimer de votre navigateur

Le maritime

  • L’armateur

/////

L’armateur est le propriétaire, l’exploitant ou l’affréteur (loueur) du navire en son nom.

Son rôle est de transporter les marchandises d’un point A à un point B par la mer en temps et en bon état. Il arme le navire, c’est-à-dire qu’il le fournit en équipage, en matériel et en ravitaillement. Il pourvoit à tout ce qui est nécessaire à l’exploitation et à l’expédition maritime.

Compte tenu de son rôle dans la chaîne, il est en relation avec la plupart des autres intervenants : les commissionnaires de transport, les manutentionnaires, les services portuaires.

Dans les ports où il n’est pas installé directement, l’armateur est en liaison directe avec un agent maritime / consignataire de navires, qui défend ses intérêts et agit en son nom.

/////

  • L’agent maritime / consignataire de navire

/////

Autrefois, c'est le capitaine du navire lui-même qui effectuait les tâches aujourd'hui assumées par l'agent consignataire et maritime. L'armateur lui déléguait son pouvoir pour organiser les escales, recruter du fret et établir la documentation nécessaire. Avec le temps, les capitaines se sont attachés dans chaque port la collaboration d'un « terrien », de plus en plus indispensable avec l'augmentation du trafic, de la taille des navires et des contraintes administratives. D'où la naissance des métiers d'agent consignataire et d'agent maritime, qui peuvent représenter un ou plusieurs armateurs.

/////

  • Le shipplanner

/////

Le shipplanner est la personne responsable du plan de chargement du navire. Son rôle est très important, la sécurité de l’équipage, la sûreté du navire et la rentabilité du voyage sont les éléments moteurs de son travail.

En effet, il réalise le plan de chargement  du navire en prenant en compte : les types de marchandises (dangerosité, périssabilité), les destinations et les poids des conteneurs.

/////

  • Le chargeur

/////

Le chargeur désigne le propriétaire de la cargaison d’un navire ou d’une partie de cette cargaison.

Le chargeur peut être l’importateur ou l’exportateur, selon la nature du contrat commercial.

/////

  • L’affréteur

/////

L’affréteur est une personne ou une société qui loue un navire pour un temps déterminé (affrètement à temps) ou pour un voyage particulier (affrètement au voyage). Dans le domaine maritime, l’affréteur peut également louer un navire sans équipage. On parle dans ce cas d’un « affrètement coque nue ».

L’affréteur est l’intermédiaire entre des clients qui ont des marchandises à expédier et les transporteurs.

/////

  • Le shipping clerk

/////

Le shipping clerk a pour mission de répondre aux besoins normaux du navire et de l’équipage lors de son escale dans le port. Il assure l'assistance à bord et l'interface entre les acteurs pour que l'escale se déroule bien.

Le shipping clerk parle couramment l’anglais car les équipages sont souvent composés de marins de nombreuses nationalités différentes.

Il est employé par l’Armateur.

/////

  • Le NVOCC ou groupeur

/////

Les NVOCC : Non-Vessel-Operating Common Carrier sont littéralement des opérateurs de transport maritimes sans navires.

En pratique, le NVOCC recrute du fret (de la marchandise) et procède au groupage et dégroupage de marchandises de divers clients, dans un même conteneur, c’est pourquoi on les appelle aussi « groupeurs ».

En somme, il s’agit d’un acheteur de capacité de transport qu’il commercialise ensuite à ses clients sous sa propre responsabilité.

/////

  • L’organisateur de transport fluvial

/////

Témoignage :

Sébastien, agent d’exploitation dans le transport fluvial pour une compagnie maritime, a réalisé ses études à l’Institut Supérieur de la Navigation Intérieure (ISNI) d’Elbeuf.

C’est après avoir effectué un stage de cinq mois en tant que navigant à bord d’un pousseur sur la Seine, qu’il est devenu titulaire d’un BTS.

« J’ai choisi une activité diversifiée par ces nombreux contacts quotidiens et permettant de naviguer en Seine. Par ce métier j’ai développé mon autonomie, ma rigueur ainsi que mes qualités de communication et d’organisation ».

/////

  • La capitainerie

/////

Interface entre différents acteurs et entre autres les acteurs « maritimes » (pilotes, remorqueurs et lamaneurs), la capitainerie est le chef d’orchestre de l’accueil des navires dans le port.

Depuis la vigie, les officiers de port sont en lien avec les commandants des navires ; ils coordonnent les mouvements et préviennent les prestataires de services lors de l’arrivée ou du départ d’un navire, afin que tous soient prêts à le servir dans les meilleures conditions. Ils travaillent en parfaite synergie avec l’ensemble des prestataires de services aux navires et rendent chaque escale plus sûre, plus efficace et plus rapide.

/////

  • Le pilotage

/////

Le pilote est bien souvent le premier ambassadeur portuaire que rencontre l’équipage d’un navire qui arrive au Havre. Appelé et acheminé à bord en vedette ou bien par hélicoptère (tout dépend des conditions météos), le pilote assiste le commandant du navire dès qu’il pose le pied sur le pont : c’est lui qui guide la manœuvre et conduit le bateau à son emplacement à quai.

Témoignage :

« François, après avoir étudié cinq ans à l’Ecole Nationale de la Marine Marchande et obtenu son brevet de Capitaine de Première Classe de la Navigation Maritime, il a passé le concours de Pilotage de la station du Havre. Après cela il a pu commencer à piloter de petits navires. Aujourd’hui François est Pilote Maritime dit « tous tonnages ». « Par ce travail, je reste en contact avec mon ancien métier : Marin car je côtoie les équipages de chaque navire. Je manœuvre et conduis en sécurité toutes sortes de navires, ayant le rôle de chef d’orchestre dont je disposais déjà en qualité d’officier Marine Marchande durant ma navigation. Ce métier me permet également de rester plus proche de ma famille ».

/////

  • Le remorquage

/////

Les hommes du remorquage qui, grâce à leurs bateaux modernes et puissants, assistent eux aussi à la manœuvre des navires les moins facilement maniables : par tous les temps, en mer comme sur les bassins portuaires ou lors du franchissement d’écluses, ils gèrent avec le pilote la complexité et les risques nautiques de l’escale. Ils ont donc un rôle primordial pour la sécurité et sont d’ailleurs habilités à intervenir en lieu et place des services d’incendie grâce à leur entraînement régulier.

Il est également fait appel aux remorqueurs pour :

  • Des sauvetages de navires en difficulté au large,
  • Lutter contre les incendies dans les ports,
  • Lutter contre les pollutions maritimes.

/////

  • Le lamanage

/////

Ultime maillon de l’arrivée du navire, le lamaneur veille à l’amarrage du navire et à la constance des bonnes conditions de son arrimage à terre, tout au long de l’escale.

Le lamaneur est chargé de l’assistance à l’amarrage et désamarrage des bâtiments lors de leur arrivée, départ ou à l’occasion de leurs mouvements (changement de poste à quai) à l’intérieur des Ports.

En France, les lamaneurs remplissent une mission de service public et des équipes sont disponibles 24h/24.

Pour devenir lamaneur, il est nécessaire d’avoir une grande expérience. Il s’agit donc de marins spécialisés, titulaires des diplômes et brevets de la Marine Marchande.

/////

  • Le courtier maritime

/////

Il assure pour le compte d’un armateur un certain nombre d’obligations administratives. Il est surtout l’intermédiaire commercial entre les chargeurs (entreprises ayant du fret à transporter) et les transporteurs (armateurs ou navires). Il négocie aussi les contrats d’affrètement, c’est-à-dire de location de navires.

Il peut intervenir dans la vente et dans la construction de navires. Pour travailler chez un courtier, il faut avoir les mêmes compétences que chez un transitaire.

Le courtier peut aussi négocier la couverture des risques auprès des compagnies d’assurance.

En particulier, il négocie pour :

  • L’armateur, la couverture des risques liés à la navigation,
  • Le chargeur, la couverture des risques concernant le fret.

/////

  • L’avitailleur

/////

L’avitailleur (ship chandler) est la société qui approvisionne les navires en marchandises nécessaires à la vie quotidienne à bord.

La commande des marchandises peut être faite par l’armateur, son agent ou le capitaine du navire. Dans ce dernier cas, le budget alloué à l’armateur est géré par l’équipage qui en confie l’exécution au capitaine. Il arrive également que les provisions de bouche soient commandées par une société de management à qui l’armateur confie ces opérations.

L’avitailleur est en contact avec l’administration des Douanes pour la déclaration des marchandises qu’il réceptionne et qu’il livre.

/////